Arrêter de fumer : tout un cheminement

Arrêter de fumer : tout un cheminement

À l’approche de la prochaine Journée mondiale sans tabac, le moment est plus qu’opportun pour sensibiliser la population mondiale aux nombreuses et effroyables complications entraînées par le tabagisme. Par ailleurs, il importe également de garder à l’esprit le fait qu’il est possible d’arrêter de fumer, et même si le parcours peut s’avérer quelque peu ardu auprès de certaines personnes, celui-ci en vaut certainement la peine, compte tenu des nombreux avantages.

L’objectif de la Journée mondiale sans tabac est d’éduquer la population au sujet du rôle joué par les poumons chez l’être humain. Les campagnes visent également à aider les fumeurs à mieux comprendre à quel point cette habitude est dommageable, non seulement pour leurs propres poumons, mais également pour ceux de leurs proches qui vivent dans le même environnement.

Quelques statistiques importantes en matière de tabagisme

On estime que 6 % de la population européenne fume 20 cigarettes ou davantage par jour. De plus, quelque 13 % de la population fume moins d’un paquet de cigarettes par jour. Par ailleurs, il semble que les hommes sont beaucoup plus susceptibles de fumer que les femmes. La prévalence des fumeurs varie d’une région à l’autre de l’Europe. Ainsi, il a été constaté que le pourcentage de fumeurs au sein de la population grecque s’élevait à environ 27 %, contre 8,7 % parmi la population suédoise.

Les avantages liés à l’arrêt du tabagisme

Le tabagisme est excessivement dommageable, et peut entraîner une kyrielle de problèmes dans le corps humain. Heureusement, le fait d’arrêter de fumer s’accompagne d’un grand nombre d’avantages potentiels. Citons-en quelques-uns :

  • Arrêter de fumer permet de rétablir les circuits du cerveau. Ainsi, les récepteurs de la nicotine situés dans votre cerveau reviendront à la normale environ un mois après avoir arrêté de fumer.
  • Le tabagisme provoque un stress oxydatif qui finit par provoquer un vieillissement prématuré de la peau. En arrêtant de fumer, la peau devient plus nette, et les rides deviennent progressivement moins proéminentes, ce qui contribue également à protéger contre une nouvelle accélération du vieillissement.
  • Les gens ont souvent tendance à trouver que fumer entraîne l’apparition de taches sur leurs dents. En arrêtant de fumer, leur sourire commence à devenir plus éclatant au bout de quelques semaines, entraînant ainsi un regain de confiance en soi.
  • Le tabagisme est l’une des principales causes du cancer du poumon, ainsi que de nombreuses autres maladies qui affectent le système respiratoire. Lorsqu’une personne décide d’arrêter de fumer, elle réduit ainsi le risque de développer un cancer du poumon, ainsi que d’autres types de maladies pulmonaires.
  • Le tabagisme n’a pas seulement un impact significatif sur les poumons, mais il a aussi des effets néfastes sur le système cardiovasculaire. Lorsqu’une personne cesse de fumer, sa tension artérielle n’atteindra pas si souvent des valeurs élevées, ce qui permet également de réduire le risque de contracter certaines maladies cardiaques.
  • Étant donné que le tabagisme est connu pour causer des problèmes au niveau du système circulatoire et du système cardiovasculaire, l’arrêt de cette habitude malsaine peut également réduire le risque d’une dysfonction érectile chez les hommes, et améliorer l’équilibre des niveaux d’œstrogènes chez les femmes.

Les clés d’une bonne préparation

Il peut s’avérer difficile de se défaire d’une habitude telle que fumer. Qui plus est, il vous faudra probablement faire preuve de beaucoup de patience. Dès lors, une bonne préparation peut grandement faciliter votre démarche afin de mettre toutes les chances de votre côté. L’une des meilleures façons de s’y préparer consiste à examiner la raison pour laquelle vous vous engagez à atteindre ce but. Pour de nombreuses personnes, des problèmes de santé constitueraient la raison qui sous-tend le désir d’arrêter de fumer. Peut-être souffrent-elles de risques de maladies cardiaques, telles que l’hypertension, et veulent-elles minimiser leur risque de complications.

D’autres personnes peuvent ressentir les terribles effets du tabagisme au niveau de leur peau et de leurs dents, ce qui peut entraîner une faible estime de soi et rendre la personne mal à l’aise en société.

Lorsqu’une personne connaît le motif pour lequel elle arrête de fumer, ce dernier lui servira essentiellement de source d’inspiration, un objectif qu’elle peut garder à l’esprit à chaque fois qu’elle ressent ce besoin de motivation pour poursuivre son cheminement.

Comment arrêter de fumer ?

Arrêter de fumer peut se faire soit graduellement, soit d’un coup. Chaque personne devrait examiner les avantages et les inconvénients de chaque méthode, puis décider ensuite quelle est la meilleure option dans son cas. Si de nombreuses personnes préfèrent arrêter de fumer de manière lente et progressive, probablement en réduisant le nombre de cigarettes qu’elles fument chaque jour jusqu’à ce qu’elles n’en fument plus, d’autres personnes estiment qu’il est préférable de tout arrêter en une fois. À cet égard, il est important de noter qu’un arrêt brusque peut entraîner des symptômes de sevrage plus graves. Par conséquent, la personne qui décide d’arrêter de fumer de cette manière doit être prête à gérer de tels effets secondaires.

Il existe quelques techniques utiles auxquelles il est possible d’avoir recours dans le but de faciliter quelque peu la démarche de la personne qui désire arrêter de fumer. Citons, à titre d’exemples :

  • L’utilisation temporaire de patchs de nicotine
  • Le fait d’éviter certains incitants comme l’alcool
  • Le fait d’éviter de se retrouver en compagnie d’autres fumeurs.

En cas de difficulté, et lorsqu’une personne ne se sent pas capable d’arrêter de fumer de manière efficace, il est peut-être temps de se tourner alors vers un spécialiste dans le domaine. Par ailleurs, il est également possible de contacter un médecin généraliste ou un médecin possédant de l’expérience dans le domaine de l’accompagnement de patients qui désirent arrêter de fumer. En outre, nous vous conseillons également de consulter notre plateforme, laquelle vous permet de trouver facilement les spécialistes qui peuvent vous aider à arrêter de fumer par le biais de l’utilisation de moyens ou de solutions plus efficaces.

Une bonne compréhension des effets néfastes de la fumée secondaire

De nombreux fumeurs ne comprennent pas qu’ils ne sont pas les seuls touchés par leur habitude. La fumée secondaire qu’ils expulsent, contient encore des substances nocives et des toxines qui sont dangereuses pour leur entourage. On a constaté que la fumée secondaire, appelée également la fumée passive, augmentait également le risque de cancer et d’autres maladies telles que les accidents vasculaires cérébraux, les problèmes de santé mentale, les maladies des vaisseaux sanguins, et un risque encore plus élevé de crise cardiaque.


Retour au blog et découvrez d’autres articles.

PS : Doctena vous permet de prendre rendez-vous gratuitement en ligne avec des milliers de médecins en AllemagneAutricheBelgiqueLuxembourgPays-Bas et Suisse.

.