Après DocBook il y a un peu plus d’un an, Doctena a annoncé ce mercredi avoir repris une deuxième plateforme interactive de réservation médicale en Belgique.

Dénommée Sanmax, elle va permettre à la start-up luxembourgeoise – fondée en 2013 par Patrick Kersten – de renforcer sa position de leader sur le marché belge, où 10% des 35.000 médecins du royaume utilisent désormais Doctena.

Ceux qui travaillaient jusqu’ici avec Sanmax, issus de 25 spécialités médicales différentes, représentent à eux seuls 700.000 rendez-vous par mois.

Le secteur hospitalier dans le viseur

Après cette reprise, Doctena indique qu’elle va viser dans une seconde étape les hôpitaux belges pour lesquels elle se dit «certaine de susciter de l’intérêt de leur part pour la numérisation de leurs procédures de réservation», selon Patrick Van de Mosselaer, le CEO de la plateforme pour la Belgique et les Pays-Bas.

Active également en Suisse et Allemagne – où elle a avalé en novembre dernier son concurrent Doxter avant de racheter en mars Terminland –, Doctena occupe une position dominante en Europe occidentale où, dans le secteur de la santé numérique, elle facilite la prise de rendez-vous auprès de 9.000 médecins au total.

Sources:

paperjam.lu

chronicle.lu

eccux.com